Histoire

     Des traces d’une présence humaine à l’époque gallo-romaine ont été mises au jour. En 1280, une charte commune à HUOS et à POINTIS régit les coutumes. Le prieuré est établi au lieudit Aruse et disparaît au XIV ème siècle. Cier-de-Rivière fait partie de la châtellenie du Pointis qui s’éteint vers 1470.

     A cette époque le pays environnant est affecté au gouvernement de Guyenne, mais seuls onze villages, dont Cier sont rattachés au gouvernement du Languedoc. Ils formaient sept enclaves dont l’ensemble constituait le petit Comminges.

 

(source FLOHIC-Editions)